?

Log in

 
 
08 August 2009 @ 04:06 pm
drabble #2  
Titre : #02
Auteur : mokette 
Genre : 50 sentence slash
Fandom + pairing : D + Vidoll – Asagi x Tero
Plaidoyer : Je me lance, ça fait longtemps que j’en meurs d’envie… autant tenter. Je sais que ça va donner une série de phrases toutes faites, mais ça peut s’avérer drôle.

#01 – Réconfort

Voir Asagi pleurer était une chose que Tero n’aurait pas osé imaginer avant de le voir fondre en larmes ce fameux soir où il s’offrit entièrement à lui pour tenter de le réconforter.

#02 – Baiser

« Il a cette façon de faire glisser sa langue, je ne pourrais même pas le décrire… c’est comme s’il me faisait l’amour en m’embrassant. »

 #03 – Douceur

Tero a toujours admiré les longs cheveux sombres du chanteur, contrairement aux siens quand il y glisse les doigts les mèches soyeuses le surprennent à chaque fois par leur douceur.

#04 – Douleur

Asagi ravala le hurlement de douleur qui lui brûlait la gorge alors que le rouquin mortifié rouvrait la porte qu’il venait de claquer rageusement sur le pied de son amant.

#05 – Pomme de terre

« Patate… mais mon pauvre vieux, c’est plus une insulte depuis au moins un siècle, faudrait penser à sortir de ta crypte plus souvent ! »

 #06 – Pluie

Le brun essuya le front écarlate de son cadet en souriant et lui tendit son parapluie jugeant que sa couleur avait assez dégorgé sur son si joli visage.

#07 – Chocolat

Tero frissonna en sentant le pouce d’Asagi caresser ses lèvres, pourquoi fallait-il qu’il se mette automatiquement du chocolat partout dès qu’il dévorait un simple cookie?

#08 – Bonheur

 

En règle générale, le bonheur de Tero est indiqué par le nombre d’horreurs proférées à la face de son homme, plus il l’insulte c’est que mieux il se porte.

#09 – Téléphone

« Asa, je te jure que ça me fait plaisir que tu me téléphones les soirs de tournée… mais je te connais tu vas encore t’endormir et si c’est pour t’entendre ronfler une nuit de plus… »

#10 – Oreilles

Avant qu’il ne découvre son véritable point faible, Asagi avait toujours pensé que Tero ne résisterait jamais à quelques attentions appuyées sur la nuque, il sait désormais que s’il veut faire taire son monstre il lui suffit de lui mordiller le lobe de l’oreille en lui soufflant des mots d’amour.

#11 – Nom

« Redis-le encore, j’aime pouvoir lire mon nom sur tes lèvres quand tu es dans cet état là. »

#12 – Sensuel

Pour Asagi rien ne sera jamais plus sensuel que cet éclat doré dans les yeux de son amour, même s’il sait parfaitement bien que la couleur de ses lentilles n’est qu’une des nombreuses preuves de sa coquetterie légendaire.

 

#13 – Mort

« Asagi, si je meurs… est-ce que tu me rejoindras? »

#14 – Sexe

Avant de rencontrer le roux, Asagi était persuadé que l’amour et le sexe avait la même importance dans le couple soit cinquante pourcent chacun ; il sait désormais que le sexe compte à deux cent pourcent, tout autant que l’amour.

 #15 – Toucher

Ebloui par la pâleur de sa peau, le brun alla dès qu’il le put vérifier si ces jolies cuisses étaient aussi douces au toucher qu’elles y paraissaient; il semble que ses doigts ne furent pas déçus.

#16 – Faiblesse

Tero comprit très rapidement auprès de qui demander des cours de cuisine ; après tout qui plus qu’une mère connaît les goûts et les petites faiblesses de son fils.

#17 – Larmes

Asagi essuya du pouce la larme qui roulait sur la tempe de son jeune amant et l’embrassa tendrement en lui murmurant que la douleur s’estomperait bien vite pour laisser place à quelque chose de merveilleux.

#18 – Vitesse

“La vitesse à laquelle mes sentiments pour toi grandissent m’effraie, non te marre pas je te jure que ça me fout les boules!”

#19 – Vent 

Leurs lèvres s’unirent en un baiser digne d’un de ces grands films romantiques que le chanteur affectionnait tant; leurs bouches ne se séparèrent qu’une infime seconde avant de replonger l’une contre l’autre sous la bénédiction du vent d’automne.

#20 – Liberté

Pour ces deux là, la liberté c’est de pouvoir savoir que quoiqu’ils fassent, où qu’ils se trouvent, ils penseront toujours l’un à l’autre.

 #21 – Vie

« De ma vie, jamais je n’aurais cru que je pourrais m’attacher à un môme aussi bruyant, voyant et agaçant… mais il a beau me taper sur les nerfs, je ne peux pas m’empêcher de sourire dès que je pense à lui. » 

#22 – Jalousie

Ce que le roux n’avouera jamais c’est cette souffrance indicible quile tenaille à chaque fois qu’Asagi pose ne serait-ce qu’un regard sur son guitariste et ancien amant.

#23 – Mains 

« Si tu continues à me prendre la tête tu vas te manger ma main en travers de la tronche, ton nez ressemblera peut être à quelque chose après ça ! » 

#24 – Goût 

Il aura beau toujours s’en défendre, ce qu’Asagi préfère c’est cette saveur sucrée qu’a le rouquin après une de ses nombreuses orgies de sucreries ; à croire que les gâteries ont meilleur goût dans la bouche d’un autre.

#25 – Adoration

« Asagi ! Arrête de me regarder avec ces yeux de merlan frit ! »

#26 – A jamais

Ses lèvres se posèrent doucement sur sa peau à jamais marquée par ces cinq roses sombres qu’il chérissait tout particulièrement.

#27 – Sang

Asagi fronça les sourcils en découvrant les projections d’hémoglobine sur les murs et la mare sanguinolente au fond de la baignoire avant de s’écrier : « Tero! Je t’ai déjà demandé un millier de fois de bien rincer quand tu te laves les cheveux ; on a vraiment l’impression qu’on vient d’égorger quelqu’un dans la salle de bain ! »

#28 – Maladie

Asagi regretta aussitôt son mouvement de recul en voyant le regard fatigué du roux se teinter d’une résignation tout sauf naturelle ; si en tant que chanteur il craignait la maladie, en tant qu’amant il se devait de toujours le soutenir à travers toutes les épreuves, même une de ces trop nombreuses pneumonies.

#29 – Mélodie

« La Mélodie du bonheur… rassure moi, c’est le boîtier où tu planques tes films de cul… »

#30 – Etoile

Les yeux perdus dans le ciel éteint le roux ferma son téléphone d’un claquement sec ; il n’y avait pas plus de chance qu’Asagi l’appelle que celle que les étoiles finissent par se montrer.

#31 – Maison

Tero ouvrit la carte et lut, un sourire ourlant ses lèvres, « ‘Chez moi c’est partout où tu es’… bonjour le cliché… »

#32 – Confusion

« Dans la confusion j’ai cru que c’était toi qui me touchais les fesses ; Asagi, je te jure que j’avais pas vu qui était derrière moi! »

#33 – Peur

Quand il vit Asagi et Ruiza monter ensemble dans ce taxi, la peur de le perdre lui noua l’estomac jusqu’à la nausée.

#34 – Orage

Le brun attendit que l’orage passe, Tero et ses chats tremblants blottis contre lui.

#35 – Liens

Le chanteur tirailla sur les liens qui le tenaient fermement accroché aux barreaux du lit en se promettant que jamais plus il ne laisserait traîner ses jouets à la portée de ces mains malveillantes.

#36 – Magasin

« Tero ! Je ne compte pas acheter le magasin alors choisis un seul paquet de bonbons et on passe en caisse ! »

#37 – Technologie

Tero émit un rire démoniaque en enfonçant la touche ‘ok’, d’ici peu Asagi recevrait son message et la photo jointe ; après c’était la technologie contre le vœux de chasteté du chanteur… et il était sûr de remporter cette manche ci.

#38 – Cadeau

« Oh, ma Donna, tu es le plus beau cadeau que la vie m’ai donné » s’exclama le chanteur en enlaçant sa chatte sans apercevoir le rouquin fulminant dans son dos.

#39 – Sourire

« Je vais te faire subir les pires sévices sexuels… des trucs tellement hallucinants que tu en redemanderas encore et encore. » Sussura le rouquin, un sourire mauvais illuminant son adorable visage.

#40 – Innocence

Asagi sourit en contemplant le corps avachi sur le canapé et ne put se retenir de penser que le rouquin avait l’air tellement innocent dans son sommeil qu’il ressemblait à un ange, mais il se pressa de rectifier : ce n’était qu’une impression.

#41 – Accomplissement

« Il est en pleine période ‘accomplissement de son moi intérieur’… il refuse de manger autre chose que des aliments rouges… Kisaki et ses idées, je le retiens ! »

#42 – Nuages

« Notre couple est en parfaite harmonie, pas un nuage à l’horizon… TU PEUX PAS ETEINDRE LA TELE PENDANT QUE JE TELEPHONE A MA MERE ???!! »

#43 – Ciel

Ils regardaient le ciel se couvrir, main dans la main, espérant chacun de leur côté que jamais rien ne brise cette précieuse relation qui finissait par devenir plus vitale encore que l’air qu’ils respiraient.

#44 – Paradis

Le chanteur avait réellement commencé à se poser des questions lorsqu’il s’était surpris à penser que si Tero avait la langue râpeuse, sa vie serait vraiment le paradis.

#45 – Enfer

Quand le roux découvrit son t-shirt Westwood préféré recouvert de poils il s’écria: « Asagi! Je revois Chiemi dormir sur l’étagère encore une fois, je la renvoie illico d’où elle vient : l’ENFER ! »

#46 – Soleil

Il s’étira en grimaçant pour constater que son fessier dénudé était grandement exposé au soleil matinal et à la vue de son aîné ; il se contenta de sourire et replongea son visage dans la pile d’oreillers.

#47 – Lune

« Comment ça je suis aussi bronzé que la grosse dans le ciel ??? T’as vu ta tronche à toi ?!! »

#48 – Vagues

Les doigts du roux se crispèrent, ses ongles s’enfoncèrent douloureusement dans les épaules de son amant alors que les vagues de plaisir successives le submergeaient.

#49 – Cheveux

Ce qui étonnera toujours Asagi c’est de constater à quel point Tero peut être sensible aux coups de brosse, en effet celui ci hurle à la mort dès qu’on lui propose de simplement lui démêler sa paille rougeâtre.

#50 – Supernova

Les seuls mots qui viennent à l'esprit de tero pour qualifier la première nuit qu'il ait passé avec le chanteur se résume à 'une série d'explosions de supernovae, magique... grandiose et magnifique'.
 

 

 
 
Current Music: Tuesday - Monoral
 
 
 
deg_no_kasumideg_no_kasumi on August 9th, 2009 03:37 pm (UTC)
alors... tu vas me dire : mais qu'est-ce que tu fous là? Oo je le sais... parce qu'il s'agit d'une Asagi X Tero... u_u non, mais j'ai bien vu... ^^' sauf que, dans la lancée de l'autre, j'ai aussi lu ça... bah, j'aime bien et j'ai bien rigolé !!! qu'est-ce que tu me fais pas faire... <<
Amelie: Towamokette on August 9th, 2009 06:24 pm (UTC)
je vais finir par te convertir :D